Archives de novembre 2016

Le terrorisme est la justification des tortures aux yeux d’une certaine opinion. Aux yeux d’une autre opinion, les tortures et les exécutions sont le justification du terrorisme.
Vendredi 18 novembre 2016

JUILLET à DECEMBRE 2016

Vidéos de l’ Exposition Quatre vies en Resistance au Panthéon , mai 2015-janvier 2016.

Vous pouvoir voir sur la chaine Youtube de l’Association Germaine Tillion, les vidéos de Tzvetan Todorov, Christian Bromberger, Nelly Forget et Anise Postel-Vinay, parlant de Germaine Tillion, les principales  étapes de sa vie, l’ethnologue, la guerre d’Algérie, la déportation. Ces vidéos étaient présentées dans  l’exposition  “Quatre vies en Résistance” , réalisée par les Monuments Nationaux à l’occasion de l’entrée au Panthéon des quatre personnalités de la Résistance, Germaine Tillion, Genevieve de Gaulle Anthonioz, jean Zay et Pierre Brossolette.

- 29 novembre au 10 décembreLe Verfügbar aux enfers - une Opérette à Ravensbrück

Théâtre par la Compagnie Les souffleuses du Chaos et MTP memap. Création et mise en scène Marion Pillé.

Théâtre Marni de Bruxelles, 25 rue de Vergnies, 1050 Bruxelles

http://www.theatremarni.com/Le-Verfugbar-aux-enfers Réservation: Théâtre Marni

- 1er décembre : Conférence Germaine Tillion, par Nelly Forget, pour une association de médecins retraités. Projection du film «Germaine Tillion par elle-même».Faculté de médecine des Saints Pères, rue des Saints Pères, 75006 Paris.

- 29 novembre au 10 décembre : Le Verfügbar aux enfers - une Opérette à Ravensbrück

Théâtre par la Compagnie Les souffleuses du Chaos et MTP memap.Création et mise en scène Marion Pillé.

Théâtre Marni de Bruxelles, 25 rue de Vergnies, 1050 Bruxelles

http://www.theatremarni.com/Le-Verfugbar-aux-enfers

- 29 novembre : Découverte de Germaine TILLION et de l’Algérie, Résistance et Guerre d’Algérie. Avec Augustin Barbara. Travail participatif avec les enseignants : film “Les images oubliées de Germaine TILLION” et ses œuvres écrites. Travail sur des textes suivants : Traversée du mal, Ennemis complémentaires, Il était une fois l’ethnographie, Le Harem et les cousins, Mouloud Feraoun «  Le fils du pauvre », Albert Camus « Chroniques Algériennes ».
Lycée Kastler. La Roche-sur-Yon (85)

- 28 novembre : documentaire Retour à la vie, les déportées de Ravensbrück” de Sylvie Cozzolino, lundi soir 28 novembre après le soir 3 sur France 3 Ile-de-France.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/emissions/la-france-en-docs/retour-vie-deportees-ravensbruck-1137991.html
“Ce documentaire, déjà diffusé en Suisse et en Rhône-Alpes Auvergne, est inspiré par le livre Retour à la vie : l’accueil en Suisse romande d’anciennes déportées françaises de la Résistance 1945-1947, de Brigitte Exchaquet-Monnier & Eric Monnier, et présente en particulier trois femmes magnifiques Anise Postel-Vinay, Noëlla Rouget et Ida Grinspan. Il parle aussi de Geneviève de Gaulle qui est à l’origine de cet accueil…”

- 18 novembreDéjeuners chez Germaine Tillion d’Ariane Laroux, lecture par l’actrice Marie-Christine Barrault. Théâtre du Grütli. Genève

- 16 novembre : Présentation de l’ouvrage “Enseigner la Résistance“, dirigé par Laurent Douzou et Tristan Lecoq et édité par les éditions Canopé.

Université de la Sorbonne, Maison de la recherche, 28 rue Serpente, Paris (75)

https://www.reseau-canope.fr/notice/enseigner-la-resistance.html

- 14 novembre : NOTRE AMIE DJEMAA DJOGHLAL EST DECEDEE CE MATIN A PARIS.

Militante féministe, assoiffée de justice, d’égalité, Djemaâ a lutté toute sa vie pour la démocratisation de la culture. La dernière fierté de Djemaa a été d’assurer le transfert de sa bibliothèque aux universités de Batna et de Biskra en Algérie.

Le Conseil d’administration et les membres de l’association Germaine Tillion, dont elle était membre depuis sa création, très peinés par sa disparition, adressent leurs sincères condoléances à sa famille et ses amis.

“Djemâa la Chaouïe, la Berbère des Aurès .

Djemâa la fougueuse s’enflammant pour défendre les bonnes causes, inlassablement.

Djemâa qui a quitté l’Algérie pour encore mieux la retrouver, la défendre aux travers de ses écrits, ses recherches, sa bibliothèque.

Mais aussi Djemâa la républicaine. Djemâa on t’aime.

Au revoir Djemâa. “

De Claude Cornu.

- 10 novembre: parution: LE PROCÈS DE RAVENSBRUCK, GERMAINE TILLION : DE LA VERITE A LA JUSTICE.

Auteur: Marie-Laure LE FOULON, Préface : Anise POSTEL-VINAY

Éditeur: CHERCHE MIDI

Germaine Tillion écrivait:” La représentation - re-présentation - des crimes cese poursuivait et je mesurais l’approfondissement du gouffre qui se creuse entre ce qui s´est réellement passé et cette re-présentation incertaine qu’on appelle l’histoire.” (Ravensbrück, le Seuil, 1988)

Résumé:

“À Hambourg, le 5 décembre 1946, s’ouvre le procès de Ravensbrück auquel Germaine Tillion (1907-2008) assiste en tant que représentante de l’ensemble des déportées résistantes françaises. Quinze ans avant Hannah Arendt et le célèbre procès Eichmann, elle questionne déjà le système concentrationnaire. Elle observe les criminels nazis, commente a chaud les réquisitoires, s’interroge, s’indigne, et rapporte le tout par écrit à ses camarades rescapées du camp.”

- 5 novembre : Après-midi d’hommage à Jean Gavard (1923-2016) décédé en août 2016.

L’association Germaine Tillion a la tristesse d’annoncer le décès d’un de ses fidèles adhérents Jean Gavard, ami de Germaine Tillion, résistant du CND Castille, déporté à Mauthausen, inspecteur de l’administration de l’Éducation nationale, président du jury du Concours National de la Résistance et de la Déportation, militant des associations de mémoire.

Informations sur le site: http://www.campmauthausen.org

Jean Gavard, aux côtés entre autres  de Serge Choumoff, Germaine Tillion, Anise Postel Vinay, contribua à dénoncer l’existence des chambres à gaz dans un ouvrage:

Les chambres à gaz, secret d’État (Eugen Kogon, Hermmann Langbein, Adalbert Rückerl). Points Histoire, 1987. ©Editions de Minuit 1984.

http://www.phdn.org/histgen/leschambresagaz/collab.html

15 heures, Fondation de la Résistance, 30, boulevard des Invalides – 75007 Paris

- 26 octobre: Rencontre avec des collégiens de la REP Francisco Goya de Bordeaux (réseau d’éducation prioritaire) venant à Paris dans le cadre d’un projet intitulé « A la découverte du Musée de l’Homme avec un grand H »: réflexion sur l’évolution de l’Homme et des sociétés et vers la nécessité de la mixité.

Au programme, découverte de Germaine Tillion, de son parcours de résistante, de chercheur, et de son humanisme. Extrait du film Germaine Tillion par elle-même

Avec Geneviève Zamansky-Bonnin. Bibliothèque Germaine Tillion, Paris 16ème.

- 20 octobre Conférence Germaine Tillion par Sylviane Amrane auteur de «  Je suis Germaine Tillion. Médiathèque de Villefranche sur Saône.-

- 15 octobre : WE à Plouhinec, à la découverte des lieux de vie de Germaine Tillion. ( Le CA de l’Association Germaine Tillion se réunira le 16 octobre) avec de nombreux membres des associations Germaine Tillion, «  A la rencontre de GT » de Besançon. Organisé par l’association « Maison Germaine Tillion » qui les recevait.

Accueil par M.le Maire de Plouhinec visite des maisons où vécut Germaine Tillion, soirée spectacle « Germaine Tillion nous dit » par compagnie Aparté et chorale (extraits du Verfügbar aux enfers). Réunion du Conseil d’Administration.

- 11 octobre : Germaine Tillion: Französische Widerstandskämpferin und Ethnologin – ein Jahrhundertleben (1907 – 2008) (Germaine Tillion: résistante et ethnologue française)

Conférence par Mechtild Gilzmer, Professeur, à l’Universität des Saarlandes, Saarbrücken.

Photos, extraits de film

Wilhemshöher Allee 19, Kassel, Allemagne, à 19 h 30.

http://www.frankrei chforumhessen.

- 5 octobre : parution du DICTIONNAIRE DE LA MEDITERRANEE, comprenant une notice sur Germaine Tillion par Christian Bromberger.

COLLECTIF Maryline CRIVELLODionigi ALBERAMohamed TOZY directeurs d’ouvrage.

Le Dictionnaire de la Méditerranée se propose de rendre compte des récents travaux consacrés aux savoirs, aux territoires, aux mémoires, aux figures emblématiques et aux pratiques d’une aire d’une grande complexité et d’une exceptionnelle richesse. Associant toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, il dresse l’état des lieux des connaissances actuelles et met l’accent sur la diversité des perceptions et des contextes, ainsi que sur les mouvements et les champs de réflexions scientifiques en construction.
Editeur: Actes Sud, (avec le concours de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Aix Marseille Université / CNRS)
Date de parution : 5/10/2016, 1696 pages

http://www.actes-sud.fr/catalogue/sciences-humaines-et-sociales-sciences/dictionnaire-de-la-mediterranee

- 30 septembre – 3 octobre : Colloque Germaine Tillion organisé par Olivier Pochard. Saint Maur des Fossés (94)

- 27 septembre : “Des artistes et des intellectuel(le)s au cœur de la Résistance et/ou victime de la Déportation”. Exposition conçue par la section de Lens-Lievin Médiathèque de Romorantin-Lanthenay. Projection du film Germaine Tillion par elle-même de l’association. Organisée par la Ligue des Droits de l’Homme de Blois, Romorantin, Loir-et-Cher. Avec Erik Guignard, membre de l’association.

- 25 septembre : 20ème anniversaire de l’occupation de l’église Saint-Bernard de la Chapelle par des sans-papiers que défendaient Germaine Tillion.

En présence de Nelly Forget et Alain Moreau de l’Association. A cette occasion, la paroisse de Saint- Bernard propose deux journées de rencontre dans l’église :

Samedi 24 septembre : Table ronde De 1996 à aujourd’hui– de 15h à 18h -  Rappel de l’historique -  Intervention de témoins qui ont vécu l’occupation de l’église – Dimanche 25 septembre : Messe à 11h présidée par Monseigneur Soubrier, évêque auxiliaire de Paris en 1996, avec la présence du père Coindé, curé de Saint-Bernard à l’époque de l’occupation.

Exposition de documents pendant 15 jours à compter du 24 septembre, sur les événements de 1996 et les engagements actuels pour les migrants - Coin lecture pour consultation d’articles sur ces sujets.

Eglise St Bernard de La Chapelle, 6, rue Saint Luc - 75018 PARIS

- 23 septembre: Inauguration du Centre de soins Germaine Tillion du Rouvray ;

Exposition Germaine Tillion sage, savante, combattante. Projection du film Germaine Tillion par elle-même suivie d’une rencontre avec un public nombreux et très varié, acteurs de santé du centre, les soignants du centre hospitalier du Rouvray mais aussi tous les membres d’associations qui font vivre le quartier, les soignants acteurs sociaux, habitants, usagers. Avec Nelly Forget. Sotteville-les-Rouen (76)

- 21 septembre : Journée internationale de la paix, exposition de 30 portraits de “femmes ambassadrices de paix”, dont Germaine Tillion.

Projection du film Germaine Tillion par elle-même de l’association GT. Organisé par le mouvement de la paix de Besançon, Mairie de Besançon (25).

- 17-18 septembre : journées européennes du Patrimoine, JEP, sur le thème « Patrimoine et citoyenneté », en particulier au Musée de l’Homme.

- 18 septembre : 14h film Germaine Tillion par elle-même suivi d’un débat avec Geneviève Zamansky-Bonnin, Alain Moreau, et d’un dialogue avec Michèle Agniel et Christiane Rème, résistantes, déportées.

16h-18h: Conférences de Tzvetan Todorov, Anne-Marie Pavillard, Gilbert Grandguillaume , (Germaine Tillion, Yvonne Oddon, La lutte de Germaine Tillion contre l’oppression des femmes)

- 17 septembre : une nouvelle plaque commémorative sur Germaine Tillion est apposée sur la maison natale de Germaine Tillion. Organisé par l’association « Germaine Tillion, Mémoires d’Allègre ». Avec Véronique Tillion-Garcin

- Juillet-août: Germaine Tillion, sage, savante, combattante, exposition réalisée par l’Association Germaine Tillion. Maison Coccinelle, au centre –bourg. Allègre (43).

Deux conférences sur Germaine Tillion, l’une en Juillet et l’autre en Août, animées par Claudine Lauby, avec la projection du film Germaine Tillion par elle-même de l’Association Germaine Tillion. Un panneau annonçant “Allègre, village de naissance de Germaine Tillion” sera installé aux entrées du bourg.

Evènements organisés par l’association « Germaine Tillion, Mémoires d’Allègre ».

- 7-8 juillet: Lieux de mémoire musicale : création et résistance dans les camps.

Journées d’étude à Sarrebrück organisée conjointement par des professeurs de l’Université de Montréal et Mechtild Gilzmer, (Prof. Université du Saarlandes), à Saarebrücken, Allemagne.

Première mondiale de Germaine Tillion in her own words, version anglaise du film Germaine Tillion par elle-même, Traduction réalisée grâce l’aide d’universitaires américains. Avec Nelly Forget

Tour de France : A cette occasion, les équipes du Grand Tour seront introduites au grand public à travers un défilé ayant pour thématique la seconde guerre, le débarquement et la Résistance. Dans un des tableaux mis en place, hommage est rendu par des jeunes gens portant des t-shirts à l’effigie de 4 résistants, Jean Moulin, Raymond et Lucie Aubrac et Germaine Tillion.