"Germaine Tillion, sage, savante, combattante"

les qualificatifs ne manquent pas pour évoquer ce grand témoin des bouleversements du siècle dernier.

 

NOTRE
HISTOIRE

Création de l'Association Germaine Tillion

L’Association a été créée en novembre 2004 avec pour premier objectif d’assurer la sauvegarde des archives de Germaine Tillion qui a accepté d’être la présidente d’honneur.

 

Autour d’elle, sa famille : Françoise TILLION, sa sœur, et Emilie SABEAU-JOUANNET, sa nièce ; des amis proches : Tzvetan TODOROV, directeur de recherches honoraire au CNRS, essayiste, élu président de l’Association, Anise POSTEL-VINAY, sa camarade de déportation et amie de toujours, Jean DANIEL, directeur de L’Observateur, Jean LACOUTURE, journaliste, écrivain,  qui avait été son éditeur et son biographe, Christian BROMBERGER, professeur d’ethnologie à l’université d’Aix-Marseille, Julien BLANC, historien de la Résistance, Nelly FORGET, ancienne du Service des Centres sociaux en Algérie.

 

En novembre 2020, la plupart des membres fondateurs avaient disparu ; seuls demeurent Julien BLANC, Christian BROMBERGER devenu président, et Nelly FORGET, présidente d’honneur.

Pour assurer la sauvegarde et la mise en valeur :

  • de son œuvre

  • de ses archives : elle en a organisé la donation à la Bibliothèque Nationale de France qui a pris livraison, en juillet 2008, de plus de 300 boîtes d'archives.

 

Les archives de Germaine Tillion concernant la déportation sont déposées au Musée de la Résistance et de la Déportation à Besançon.En avril 2008, l'Association avait eu le triste devoir d'organiser les obsèques de Germaine Tillion – occasion d'un hommage populaire et officiel.

En 2015 elle a eu l'honneur d'accompagner les organisateurs de la cérémonie d'entrée au Panthéon de Germaine Tillion.

L'Association est titulaire du droit moral sur l'œuvre, le nom et les archives de Germaine Tillion.

Dès sa création, et jusqu'en septembre 2015, l’association a été présidée par le philosophe Tzvetan Todorov. A ce jour le Conseil d’administration est composé au 17/09/2015 de :

Membres :

Augustin Barbara, 

François Béchu, 

Isabelle Chalut, Trésorière 

Isabelle Gaggini-Anthonioz,

Véronique Garcin-Tillion,  

Jean-Pierre Gonon, 

Erik Guignard, 

Patrice Le Borgnic

Alain Moreau 

Anne-Marie Pavillard 

 Geneviève Zamansky-Bonnin, secrétaire générale.

Membres d’honneur :

Anne Davenport et Donald Reid (pour leur travail pour la traduction du film Germaine Tillion par elle-même en anglais).

Diffusion de la pensée et de l'œuvre de Germaine Tillion

Durant les premières années, l'Association a assuré le Secrétariat personnel de Germaine Tillion, notamment à l'occasion de son centenaire, et l'a aidée à la publication de ses textes.

Publications

Sous la présidence de Tzvetan Todorov, premier président, six livres ont été publiés :

  • À la recherche du vrai et du juste (2001)

  • Le Verfügbar aux Enfers (2005)

  • Les ennemis complémentaires (2005)

  • Le Siècle de Germaine Tillion (2007)

  • Combats de guerre et de paix (2008)

  • Fragments de vie (2009)

 

Des membres de l'Association ont fait paraître des ouvrages sur Germaine Tillion et de nombreux articles dans la presse.

L'Association a organisé au Musée de l'Homme, en 2008, une Rétrospective des films sur Germaine Tillion et, en 2018, au Conseil économique, social et environnemental, pour le Xe anniversaire de sa mort, le colloque Ravensbrück, mémoires pour l'avenir, dont cet ouvrage est la suite directe.

Centre de ressources

L'Association a constitué une Photothèque-Filmothèque de prêt, qu'elle ne cesse d'enrichir :

  • deux expositions itinérantes :

    • Germaine Tillion, Sage, Savante, Combattante (2009), et sa version en anglais : Germaine Tillion, Scholar, Militant, Sage Woman (2013)

    • Germaine Tillion, l'Algérie aurésienne, 1934-1939 (2018) : 36 clichés pris par Germaine Tillion

  • un film : Germaine Tillion par elle-même, 1907-2008, en 2015 et sa version en anglais : Germaine Tillion in her own words (2016)

  • le Musée National de l'Éducation (MUNAÉ), à Rouen, propose une exposition itinérante : Le Service des Centres sociaux éducatifs en Algérie, 1955-1962. Une initiative de Germaine Tillion.

Manifestations à la mémoire de Germaine Tillion

L'Association représentée par ses membres, témoins des engagements de Germaine Tillion ou spécialistes de son œuvre, intervient dans des manifestations organisées à sa mémoire à travers toute la France ou à l'étranger par d'autres partenaires. Elle fournit informations, documents, photos, films, expositions, intervenants ; elle aide à la réalisation et à la diffusion de :

  • Films : une dizaine tournés sur et avec Germaine Tillion

  • Spectacles de Germaine Tillion (Le Verfügbar aux Enfers) et sur Germaine Tillion (Lettre à Germaine Tillion, Il était une fois Germaine Tillion, Dialogue, etc.)

  • Expositions : exposition réalisée par le Centre d'histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon, ...

  • Travaux de chercheurs français et étrangers

  • Inaugurations de lieux, établissements ou promotions qui ont pris le nom de Germaine Tillion (plus d'une soixantaine actuellement)

  • Commémorations dans les lieux où Germaine Tillion a vécu

  • Colloques, émissions radiophoniques, conférences
     

L'Association organise elle-même projections, débats, conférences, colloques.

Au cœur d'un réseau d'acteurs sociaux

L'Association se trouve au cœur d'un réseau d'acteurs sociaux : mairies, établissements d'enseignement, bibliothèques, compagnies théâtrales, musées, centres de recherche, organismes culturels divers, associations.

Elle est en étroite et amicale relation avec quatre autres associations locales créées ultérieurement, qui ont pour objectif d'honorer la mémoire de Germaine Tillion :

  • L’association “Maison Germaine-Tillion”, présidée par Marie-Christine Bougant :

1, rue du Général-de-Gaulle, 56680 Plouhinec

maisongermainetillion@orange.fr

  • L’association “À la rencontre de Germaine Tillion”, présidée par Jean-Jacques Boy :

Centre Pierre Mendès-France, 3 rue Beauregard, 25000 Besançon

germainetillion_rencontre@orange.fr

  • L’association “Sur les pas de Germaine Tillion”, présidée par Hélène Pavamani :

14 rue Vigier, 91100 Corbeil-Essonnes

surlespasdegermainetillion@gmail.com

  • L’association “Germaine Tillion, mémoires d’Allègre”, présidée par Jean-Pierre Lauby :

20 boulevard Aristide Briand, 63400 Chamalières

Présence à l'international

L'Association est présente à l'international par ses adhérents, des amis, et des traducteurs de son œuvre à l'occasion de publications et de spectacles : en Algérie (avec des historiens et des anthropologues, notamment le CNRAPH d'Alger qui abrite la bibliothèque de Germaine Tillion, ainsi qu'avec des anciens du Services des Centres sociaux créé par Germaine Tillion), en Allemagne (par le biais d'historiens et des organisations d'anciennes déportées), en Autriche, au Brésil, au Canada, aux USA (avec des historiens de la guerre d'Algérie, et avec des organisateurs de spectacles), et même en Chine et au Japon.

NOTRE ACTUALITE

Dimanche 4 octobre sur France Inter à 14 heures «  une journée particulière » avec Michèle Agniel et Sophie Carquain : 



« Nous étions Résistantes »

 Entretiens avec Odile Benoist-Lucy et Michèle Agniel paru aux Editions Leduc - 

 

Vous pouvez aussi 

- lire un long article - entretiens avec Michèle et Odile- dans la revue « Notre Temps » d’octobre ( photo en PJ)

-  réécouter l’émission 

« Entre vous et moi » du 9 septembre sur Radio Judaïca Lyon, avec Sophie Carquain pour " Nous étions résistantes », et la télécharger si vous le souhaitez 

http://www.radiorjl.com/index.php/item/188-entre-vous-et-moi-litterature

Une annonce reçue de nos adhérents et amis, Monnier-Exchaquet :

 

L'émission Affaires sensibles, animée par Fabrice Drouelle, sur France Inter, du vendredi 23 octobre de 15h à 16h, sera consacrée à Noëlla Rouget, la déportée qui a fait gracier son bourreau. 

 

Nos amis participeront à l’émission.

 

Livre :   Noëlla Rouget, la déportée qui a fait gracier son bourreau, aux éditions Tallandier

https://www.tallandier.com/livre/noella-rouget/

Encore une publication ! 

Nous sommes  heureux de vous annoncer la sortie en librairie, le 1 er octobre, du livre « Miarka » d’Antoine de Meaux, aux éditions Phébus .

 

« Miarka »nom de code dans la Résistance de  Denise Vernay, amie fidèle de Germaine Tillion et sa collaboratrice pendant de longues années, fidèle aussi de l’Association.

 

Voici le lien pour écouter Antoine de Meaux parler de son livre « Miarka »:

http://www.radiorjl.com/index.php/item/188-entre-vous-et-moi-litterature

 

et sur le site de la radio : www.radiorjl.com  (rediffusion le dimanche à 20h)

 

Vous pouvez aussi lire l’article de Bénédicte Flye Sainte Marie sur le site https://womentoday.fr 

Voici le lien direct vers l’article 

https://womentoday.fr/denise-vernay-resistante-deportee-et-soeur-de-simone-veil-une-heroine-discrete/

ÉVÉNEMENT AU CESE « Femmes dans la déportation : transmettre d’hier à aujourd’hui »

La journée « Femmes dans la déportation : transmettre d’hier à aujourd’hui. Actualité de la recherche, histoires singulières et défis contemporains », organisée le 24 septembre au CESE, a pour sujet la place des femmes déportées depuis la France dans l'histoire et la mémoire.

Elle s’inscrit dans le cadre du partenariat signé entre le CESE et la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) "Mémoire et Vigilance", qui à l’occasion du 75e anniversaire de la fin des camps de déportation, ont organisé plusieurs initiatives dont cette journée.


Deux rescapées du camp de Bergen-Belsen, avril 1945. © Imperial War Museum
 

Elle se déroulera en 3 temps : 

  • Une 1ère session historique et historiographique, qui fera le point sur les avancées de ces dernières années 

  • Une 2ème session, autour de l'écriture de l'histoire par les survivantes avec leurs témoignages    

  • Une 3ème séance autour du travail de mémoire des femmes confrontées aux crimes de guerre et aux génocides dans le monde contemporain.

 

Les inscriptions en présentiel ne sont plus possibles pour cet événement,
il sera en revanche possible de suivre cette journée à distance, en zoom, 
en suivant ce lien (https://us02web.zoom.us/j/89321337966?pwd=cjBabWxTaUxDYjQ1WjJaSHlMcXhiZz09).
Si besoin, l'identifiant de la réunion : 893 2133 7966 et le code secret : Code secret : 870529.

LE PROGRAMME DÉTAILLÉ 

Accueil à partir de 9h
Introduction de 9h30 à 9h45 : Présentation et conception générale 

Par Philippe Mezzasalma, Serge Wolikow et Benoît Garcia

 

1ère session à 9h45 à 12h 
Un sujet au coeur de nouvelles recherches 

Présidence : Marie-Anne Matard-Bonucci, Professeure à l'Université Paris 8

Coordination : Pierre-Emmanuel Dufayel 

Les sujets abordés : 

  • La part des femmes dans la déportation de répression depuis la France, par Arnaud Boulligny, chercheur à la FMD de Caen  

  • Femmes déportées et déportation des femmes : quelles spécificités ? Par Pierre-Emmanuel Dufayel, Professeur d’histoire et doctorant à l'Université de Normandie 

  • Les femmes dans l’historiographie de la déportation de répression : axes et perspectives de recherches, par Philippe Mezzasalma, Conservateur de bibliothèque à la Bibliothèque Nationale de France et docteur

  • Une spécificité régionale : la répression et la déportation des femmes dans le Nord (1940 - 1944) par Catherine Lacour-Astol, docteure en histoire à Sciences Po-Paris et Inspectrice pédadogique Régionale à l'Académie de Lille.

Pause de 12h à 13h

Possibilité de se restaurer sur place 

 

2ème session de 13h à 15h 
Parcours et figures de la déportation : du témoignage à l’écriture de l’Histoire 

Présidence : Jean Vigreux
Coordination : Cécile Vast 

Les sujets abordés :   

 

3ème session de 15h15 à 17h15

Enjeux de transmission et liens avec des combats contemporains 

Présidence : Raphaëlle Manière, membre de la Délégation aux droits des femmes et à l'égalité du CESE 

Les sujets abordés : 

  • Le rôle des associations de déportées dans la transmission de l’expérience de la déportation, par Philippe Mezzasalma 

  • Francine R : la bande dessinée au service de la mémoire de la déportation, par Boris Golzio, auteur de BD

 

  • Les femmes du Rwanda : du combat pour la justice, par Dafroza Gauthier, Cofondatrice du collectif des parties civiles pour le Rwanda

  • Les femmes en Amérique latine contre la répression, par Nadia Tahir, de l'Université de Caen

De 17h15 à 17h30

Conclusions du CESE et de la FMD

 

CONTACT 

ADRESSE

Association  Germaine Tillion

8 passage Montbrun

75014 Paris

France

CONTACT

  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc